couteaux-herve-maunoury

couteaux-herve-maunoury

couteaux pliants


couteaux pliants : piémontais

On appelle piémontais des couteaux pliants ressemblant aux plus vieux couteaux pliants trouvés à ce jour par les archéologues. Les plus vieux spécimens âgés de près de 2000 ans ont en effet été découvert dans la région italienne du Piémont. Son système rustique est parfois appelé à friction. Le couteau de type piémontais possède une excroissance appelée lentille qui vient s'appuyer sur le manche pour bloquer la rotation de la lame. Cette lentille empêche la lame de se refermer lorsqu'elle est maintenue par le pouce ou la main.

C'est un système rudimentaire ; mais à mon goût moins traître qu'un pliant à cran forcé.

Il est à noter que puisqu'il ne possède pas de système de blocage de la lame son port est autorisé par la loi en France.

La lentille peut prêter support à un travail artistique et décoratif.

 

Voici les piémontais disponibles à la vente : ( cliquez sur l'image pour plus d'informations )

P1100400.JPG   P1100337.JPG    P1090475.JPG   P1100412.JPG
 


   
     P1100330.JPG   P1100404.JPG    P1100334.JPG   P1100405.JPG
       

              
    P1100278.JPG   P1100410.JPG    P1100271.JPG    P1100274.JPG
         P1100269.JPG    P1100406.JPG    P1100265.JPG    P1100263.JPG

P1100407.JPG    P1100408.JPG    P1100411.JPG   P1100413.JPG




      

 

  


06/05/2018
0 Poster un commentaire

Couteaux pliants : crans plats

Parmi les couteaux pliants à mécanisme, les plus courants sont probablement les couteaux avec un ressort qui court le long du dos du manche. On peut distinguer deux catégories ; les crans forcés ( comme les laguioles ) et les crans plats ( comme la plupart des couteaux suisses par exemple ). Dans le cran forcé le ressort a une sorte d'ergot qui vient s'emboîter dans un creux aménagé dans le talon de la lame. Dans le cran plat le plat du ressort vient s'ajuster dans le plat du talon de la lame. Dans les deux cas c'est la qualité de l'ajustement de ces emboîtements qui crée la force de maintient

de la lame et le confort d'utilisation du couteau.
Il est important que le dessin du talon de la lame et du ressort empêche la lame de "claquer" contre l'intérieur du ressort ; et ainsi protéger le tranchant.

Il ne s'agit pas de mécanisme de blocage de la lame ( comme les couteaux à pompes, les viroles ... ), le port de ces couteaux est donc autorisé par la lois française.

 

 

Le couteau que je propose est d'un dessin connu qui s'appelle Le Majeur, les pièces ont été découpés au laser. Je fignole chaque pièce à la main, effectue l'émouture finale, réalise le montage. Tous les guillochages sur la lame et le ressort sont réalisés par mes soins à la main. 

 

 

P1080469.JPGP1080476.JPGP1080477.JPGP1080478.JPGP1080467.JPG 

 

 

 

P1080475.JPG

( 1 étant le plus à gauche et 7 le plus à droite )
GENERAL : Les platines sont en inox, la visserie et le ressort aussi. La lame est en inox suédois avec trempe cryogénique ( 14C28N ). Je peux aussi réaliser quelques couteaux avec des lames en acier au carbone XC75.

Couteau ouvert : 22 cm               Couteau fermé : 12 cm

PRIX : 145 € l'unité
1 : manche en prunellier sauvage
2 : manche en érable ondé
3 : manche en houx
4 : manche en bouleau madré
5 : manche en pistachier térébinthe 
6 : manche en xanthoceras

7 : manche en loupe de cade

 

 

 

 

 

 


05/03/2017
0 Poster un commentaire